Home Automobile Les éléments auxquels il faut penser avant d’acheter une voiture d’occasion

Les éléments auxquels il faut penser avant d’acheter une voiture d’occasion

392
0
Les-elements-auxquels-il-faut-penser-avant-dacheter-une-voiture-doccasion

Le marché de la voiture d’occasion est actuellement, en plein essor. En France, il représente la plus grosse affaire d’automobile. L’achat peut se faire avec une intervention d’un professionnel à savoir un concessionnaire ou un mandataire automobile. Mais il est aussi possible de le réaliser entre particuliers. L’achat des véhicules d’occasion exige une attention particulière afin de se prémunir des arnaques et des mauvaises surprises. Vous avez pensé à acheter en occasion ? Découvrez les éléments importants et informations à considérer avant l’achat d’une voiture de seconde main.

L’assurance

La loi interdit de circuler avec une voiture non assurée. Enfreindre cette règle signifie que vous vous exposez à une amende en cas de contrôle par la police ou la gendarmerie. En plus, une poursuite judiciaire est un risque à courir en cas de récidive. Avant d’acheter un véhicule, s’informer sur l’assurance fait partie des choses importantes à faire. Normalement, la voiture d’occasion est couverte par l’assurance du vendeur mais seulement jusqu’au jour de la vente. Le plus simple pour vous, acheteur, est de prendre quelques précautions avant tout échange.
Vous pouvez discuter avec l’assureur du vendeur pour un transfert de contrat afin d’avoir une couverture provisoire. L’assurance définitive reste à venir une fois que vous aurez un nouveau numéro de carte grise en votre nom. L’autre option consiste à informer votre assureur quelques jours avant l’achat. Vous avez la possibilité de demander d’être assuré en amont. C’est plus adapté si la vente se fait en soirée, lors d’un jour férié ou en week-end. Sinon, vous pouvez également téléphoner à votre agent et lui demander d’activer l’assurance au moment de la signature du contrat de vente.

Vérifier la voiture avant de l’acheter

Avant l’achat d’un véhicule, il est nécessaire d’opter pour une voiture en bon état bien qu’elle soit d’occasion. Ce critère est important afin de se prémunir des dépenses régulières dans des réparations. Il faut passer à une vérification minutieuse de la voiture qui vous intéresse. Si la mécanique n’est pas votre point fort, emmenez une personne plus avertie ou même un professionnel. Tout d’abord, commencez par examiner l’extérieur.

Faites le tour de la voiture pour voir l’état de la carrosserie. Observez bien s’il n’y a pas eu des mauvais entretiens : bosses, rayures, défaut d’alignement de porte… Attention, une peinture récente peut couvrir des défauts causés par accident ! Analysez également l’état pneumatique de la voiture, si les pneus sont trop usés cela peut vous coûter de l’argent en plus. Ensuite, regardez l’état du véhicule à l’intérieur : la propreté, les tapis, les sièges, ceinture de sécurité. Testez les fonctions électriques à savoir climatisation, ventilation, éclairage, chauffage, etc. Après, contrôlez le moteur et regardez s’il n’y a pas de fuite d’huile. Demandez le carnet d’entretien et les factures au cas où il y a changement de pièces importantes. Enfin, faites un essai de la voiture sur la route pour voir son état en marche.

Analyser le contrôle technique

Si le véhicule a plus de 4 ans, un procès-verbal de contrôle technique est indispensable. Il doit dater de moins de six mois et réalisé dans le pays d’immatriculation de la voiture. Analyser le contrôle technique est donc important et c’est un gage de qualité. Veillez à savoir si les éventuels défauts constatés sont réparés et corrigés. Sinon, les procédures, qui vont suivre, risquent de vous incomber. Si le contrôle est montré défavorable, le vendeur doit faire une contre-visite.

Il doit vous remettre un compte-rendu de la contre-visite favorable. Sachez que ce contrôle technique peut aider à connaître le kilométrage réel de la voiture. En effet, les véhicules d’occasion peuvent disposer d’un compteur truqué. Cette arnaque ne peut pas se voir facilement alors, il faut enquêter auprès de l’autorité nationale qui s’occupe du contrôle technique. Le faire représente une assurance de déceler une irrégularité.

Previous articleLa moto : véhicule de la majorité dans le futur ?
Next articleLes modes de transports les plus écologiques

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here