Home Transport Les critères d’un vélo électrique de qualité

Les critères d’un vélo électrique de qualité

33
0
Les critères d'un vélo électrique de qualité

Un vélo électrique offre de nombreux avantages. Accessible à tous, il diminue le niveau de pollution et permet de vous déplacer pour aller au travail ou faire des courses. Étant donné qu’il vous accompagnera dans de nombreux déplacements, il est fondamental de faire le bon choix. Alors, comment choisir un vélo électrique de qualité ? Voici quelques éléments de réponse.

L’autonomie

Si vous cherchez un vtc électrique occasion de qualité, vous devez vérifier certains paramètres. Pour ne pas vous tromper dans votre choix, il est important de vérifier l’état de la batterie. Cela dit, vérifiez d’abord son autonomie. Elle s’exprime en wattheures (WH) et permet au vélo de parcourir une distance donnée.

Sa puissance est généralement comprise entre 300 et 700 Wh. D’autres modèles sont également disponibles dont la valeur s’exprime en ampères-heures (Ah) ou en Volts (V). Par ailleurs, notez que plus la tension est élevée, plus l’autonomie de votre deux-roues est également élevée.

Aussi, vous devez privilégier la distance à parcourir. Pour un trajet inférieur à 25 km, choisissez une batterie de 8 Ah. S’il s’agit par contre d’une distance de 50 à 70 km, préconisez une batterie dont la capacité est supérieure à 10 Ah. En ce qui concerne la qualité du générateur, optez pour du Lithium. Elle est la meilleure batterie disponible sur le marché.

La puissance

Après avoir choisi le type de batterie qu’il vous faut, pensez à vérifier la puissance du moteur. Si la batterie définit l’autonomie de votre engin, le moteur quant à lui en détermine la vitesse. Disposant d’une puissance de 250 W, il se situe soit dans le pédalier, soit dans la roue arrière. Les vélos les plus réputés sont ceux qui disposent d’un moteur dans le pédalier.

En réalité, ce type d’engin possède un capteur de force qui offre une bonne autonomie à la batterie. De plus, il permet d’équilibrer l’engin en réduisant le centre de gravité. De ce fait, il n’est pas conseillé d’opter pour un engin dont le moteur se situe dans la roue arrière et dont la puissance est moins de 250 W.

L’assistance

Pour faire du vélo en toute sûreté, vérifiez si l’engin possède une assistance. Il en existe deux. Le premier est l’assistance électrique directe qui est la plus utilisée sur le marché. En effet, elle fonctionne grâce à un capteur de pédalage magnétique. L’avantage de ce type d’assistance est qu’il ajuste la réactivité du moteur et optimise la consommation d’énergie. Elle se déclenche uniquement en cas d’effort. Ainsi, le moteur se met en marche lorsque vous pédalez et s’arrête au moment où vous ne pédalez plus.

Ensuite vient l’assistance progressive. Cette dernière s’ajuste en fonction de l’effort du vélo. Une simple pression sur la pédale permet au capteur de déclencher le démarrage de l’assistance. Ce type d’assistance est généralement proposée sur les vélos haut de gamme. Elle procure un confort optimal et une sensation de pédalage similaire à celle d’un vélo classique.

Le poids

Le poids de votre vélo électrique est également un facteur à prendre en considération. Plus il est lourd, plus il vous sera difficile de monter la côte. De plus, il consomme plus d’énergie. Il vous sera alors plus difficile de le manipuler dans les couloirs étroits, les escaliers, le bus, etc. En cas de panne par exemple, vous devez fournir beaucoup d’effort pour le ramener à la maison ou à la prochaine prise disponible.

C’est la raison pour laquelle il est conseillé d’opter pour un vélo de 25 kg maximum. Il convient alors d’essayer plusieurs modèles pour un choix judicieux. Toutefois, vous pouvez également privilégier un vélo électrique pliant, car il pèse en moyenne 21 kg. Une fois plié, vous pouvez facilement le mettre dans la housse de transport.

Autres critères à privilégier

Pour avoir un vélo électrique de qualité, tenez aussi compte de la vitesse. Pour cet aspect, il est recommandé d’opter pour un engin dont le changement de vitesse peut s’effectuer par le dérailleur. C’est un système très prisé, car il fonctionne de façon automatique. Autrement dit, la vitesse change lorsque vous pédalez.

En ce qui concerne les autres modèles, la vitesse s’effectue dans le moyeu arrière. La particularité ici est que vous pouvez facilement changer la vitesse de votre vélo sans pédaler. Il faut également préconiser les freins.

À cet effet, il y a 3 types de freins qui sont :

  • Les freins à disque,
  • Les freins à patins hydrauliques,
  • Les freins à patins mécaniques.

Avant de faire un choix, essayez les différents modèles pour voir ce qui vous convient le mieux.

Vous l’aurez compris, le choix d’un vélo électrique de qualité ne doit pas se faire à la légère. Référez-vous aux facteurs énumérés ci-dessus pour réaliser une sélection judicieuse.

 

Previous articleMobilité urbaine : pourquoi utiliser la trottinette électrique ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here